Publications | Ron Naiweld

Les antiphilosophes

Pratiques de soi et rapport à la loi morale dans la littérature rabbinique classique


	Les antiphilosophes

Les antiphilosophes

Pratiques de soi et rapport à la loi morale dans la littérature rabbinique classique

Ron Naiweld
Paris, Armand Colin,  [2011]

Comment concevoir le rapport entre l’homme et la loi morale ? Au centre des discours éthiques, cette question est habituellement abordée sous l’angle des traditions philosophiques et chrétiennes. C’est une autre voie qu’emprunte ce livre. En analysant les sources rabbiniques de la fin de l’Antiquité, l’auteur décrit comment le mouvement rabbinique articule une conception alternative du rapport entre l’homme et la loi morale, une conception bien distincte de celle que fondent les écrits philosophiques et chrétiens de la même époque. Les particularités de l’éthique rabbinique de soi sont étudiées dans cet ouvrage : l’absence de toute intelligence divine de l’âme humaine ; la présence constante d’un agent malveillant à l’intérieur de l’homme ; la possibilité de communiquer pleinement avec Dieu tout en restant à l’intérieur du monde social ; les rapports subversifs et insolents qu’un disciple peut et parfois doit avoir avec son maître. L’éthique rabbinique est articulée dans un dialogue constant, bien que dissimulé, avec les éthiques philosophique et chrétienne. C’est dans l’espérance de renouer ce dialogue et d’enrichir notre réflexion sur le rapport entre l’homme et la moralité, que cet ouvrage a été écrit.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Introduction à l'histoire environnementale

Jean-Baptiste Fressoz, Frédéric Graber, Fabien Locher, Grégory QuenetParis, La Découverte, Repères, 2014, 128 p.Prix : 10€

- Lire la suite

Les paris de l'industrie, 1750-1920

Exposition

- Lire la suite

Risques et accidents industriels (fin XVIIe - fin XIXe siècle)

L’accident technique questionne notre société industrielle ; il est constitutif de la notion de « société du risque » que scientifiques, sociologues, géographes ou anthropologues ont popularisée depuis les années 1980...

- Lire la suite

La Durée de vie des choses, XVIIIe-XIXe siècle

La « durée de vie » des humains est une grandeur dont les sciences occidentales ont depuis longtemps cherché à décrire les régularités, les variations, les possibilités d’accroissement. Elle est un paramètre central des rationalités démographiques, assurantielles, médicales. L’histoire de sa prise en compte (via des notions comme l’« espérance de vie »..) a fait l’objet de nombreux travaux d’histoire et de sciences sociales.L’organisation de cette journée pa(...)

- Lire la suite

CEJ

EHESS-CRH

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
07/12/2017