Parutions | Dernières parutions

L'identité à travers l'éthique

Nouvelles perspectives sur la formation des identités collectives dans le monde gréco-romain


	L'identité à travers l'éthique

L'identité à travers l'éthique

Nouvelles perspectives sur la formation des identités collectives dans le monde gréco-romain

Ron Naiweld , K Berthelot , D Stökl Ben Ezra(eds)
Turnhout, Brepols Publishers, ,  207 p.
Prix : 55 €

Présentation

Le rôle joué par les discours, les valeurs et les catégories éthiques dans la formation des identités collectives, dans le monde gréco-romain, et au-delà de ses frontières, notamment dans le monde sassanide.

Ce livre réunit dix articles rédigés par des spécialistes des religions et des écoles philosophiques de l'Antiquité, qui s'interrogent sur le rôle des discours, des valeurs et des catégories éthiques dans la formation des identités collectives au sein du monde gréco-romain.
Ce questionnement nous a paru nécessaire dans le contexte actuel de la recherche historique sur l'Antiquité tardive. En effet, dans l'histoire de la recherche, la problématique de l'identité a principalement été abordée via l'étude des facteurs doctrinaux, rituels, institutionnels ou politiques. Il nous a semblé que le facteur éthique n'avait pas encore bénéficié d'une attention suffisante.

Notre but a été d'examiner comment les différents groupes philosophiques et religieux (dans la mesure où l'on peut nettement les distinguer dans le contexte de l'Antiquité tardive) ont mobilisé des notions et des valeurs éthiques dans le processus, parfois inconscient, de la formation de leur identité.

Table of Contents


ISBN : 978-2-503-55042-8
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Introduction à l'histoire environnementale

Jean-Baptiste Fressoz, Frédéric Graber, Fabien Locher, Grégory QuenetParis, La Découverte, Repères, 2014, 128 p.Prix : 10€

- Lire la suite

Les paris de l'industrie, 1750-1920

Exposition

- Lire la suite

Risques et accidents industriels (fin XVIIe - fin XIXe siècle)

L’accident technique questionne notre société industrielle ; il est constitutif de la notion de « société du risque » que scientifiques, sociologues, géographes ou anthropologues ont popularisée depuis les années 1980...

- Lire la suite

La Durée de vie des choses, XVIIIe-XIXe siècle

La « durée de vie » des humains est une grandeur dont les sciences occidentales ont depuis longtemps cherché à décrire les régularités, les variations, les possibilités d’accroissement. Elle est un paramètre central des rationalités démographiques, assurantielles, médicales. L’histoire de sa prise en compte (via des notions comme l’« espérance de vie »..) a fait l’objet de nombreux travaux d’histoire et de sciences sociales.L’organisation de cette journée pa(...)

- Lire la suite

CEJ

EHESS-CRH

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
01/06/2017